Nous joindre

Passionnés! Voilà le mot qui décrit le mieux notre équipe. Travaillant à faire de votre visite un passage inoubliable, ils placent le visiteur au cœur de leurs préoccupations.

En savoir plus...

Répertoire des régions acadiennes du Québec

Anne Hébert (1916-2000)

Personnalités

Kamouraska - Bas-Saint-Laurent

Anne Hébert est née à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier au sein d’une famille amoureuse de littérature. Durant sa jeunesse, elle séjourne maintes fois chez des parents à Kamouraska. Au cours de son adolescence, elle monte des pièces de théâtre avec son cousin, Hector de Saint-Denys Garneau.
 
Cette poétesse, dramaturge et romancière demeure à Québec jusqu’au début des années 1950. C’est là qu’elle publie ses premiers poèmes dans des revues et, en 1942, son recueil de poésie Les songes en équilibre. De 1950 à 1954, elle travaille pour Radio-Canada et pour l’Office national du film comme scénariste.
 
Grâce à une bourse de la Société royale du Canada, elle séjourne à Paris pour l’écriture de son premier roman, Les chambres de bois, qu’elle publie en 1958. En juin 1960, elle reçoit l’honneur d’être élue membre de la Société royale du Canada. En 1970, elle publie son célèbre roman Kamouraska qui est porté à l’écran par Claude Jutra en 1973 et pour lequel elle reçoit le Prix des libraires de France. Son roman Les Fous de Bassan (1982) est également porté à l’écran par Yves Simoneau en 1987. Avec ce roman, elle obtient le prix Fémina, un grand prix littéraire français.

Sa dernière oeuvre, Un habit de lumière, est publiée en 2000. Sa carrière est ponctuée de nombreuses récompenses littéraires, dont le prix Duvernay de la Société Saint-Jean-Baptiste, le prix Athanase-David et le prix France-Québec pour l’ensemble de son oeuvre.

Elle décède à Montréal et est inhumée dans sa paroisse natale. 

Texte rédigé ou colligé par Musée acadien du Québec
ascendance Anne Hébert

Lien acadien de la ville de Kamouraska

Retour