Nous joindre

Passionnés! Voilà le mot qui décrit le mieux notre équipe. Travaillant à faire de votre visite un passage inoubliable, ils placent le visiteur au cœur de leurs préoccupations.

En savoir plus...

Répertoire des régions acadiennes du Québec

Centre-du-Québec

Le premier groupe d’Acadiens qui arrive dans la région en 1758 est composé de
familles provenant de Québec. L’abbé Le Guerne les installe dans la seigneurie de Bécancour, au sud du lac Saint-Paul. Ce secteur, nommé Bois des Acadiens ou Village des Acadiens, est desservi par la paroisse de Nicolet. Un deuxième groupe, sous la direction de Michel Bergeron, arrive dans la seigneurie Godefroy. Les membres de ce groupe fuient Sainte-Anne-desPays-Bas (Frédéricton) après que les Britanniques en ont pris possession en 1758-1759. Ils remontent la rivière Saint-Jean vers Cacouna pour aboutir à Bécancour.

Le troisième groupe d’arrivants qui débarquent à partir de 1767 est celui des déportés de retour des colonies américaines; ils développent la seigneurie de Roquetaillade. On retrouve d’ailleurs, dans les registres paroissiaux de la région, plusieurs réhabilitations de baptêmes et de mariages contractés durant la déportation qui sont officialisés par l’Église catholique.

Dès 1787, ces trois groupes réclament un territoire bien à eux qu’ils désignent
déjà sous le toponyme Sainte-Marguerite ou Godefroy. Ils obtiennent gain de cause en 1802. Le clergé le nomme d’office Saint-Grégoire-le-Grand. Une liste publiée en 1803 fait état de 303 familles, en majorité d’origine acadienne, soit une population de 1 500 personnes environ. Depuis 1965, cette paroisse fait partie intégrante de la ville de Bécancour. D’autres Acadiens s’implantent également à Saint-Pierre-les-Becquets et à Gentilly.

Aujourd’hui, Bécancour affiche fièrement ses origines acadiennes avec une chaise géante peinte aux couleurs de l’Acadie et un immense drapeau acadien hissé au haut d’un mât de 100 pieds.

Des familles pionnières, nous retrouvons encore aujourd’hui des Béliveau, Bergeron, Champagne, Cormier, Désilets, Doucet, Hébert, Landry, Leblanc, Pellerin et Richard.



Retour