Nous joindre

Passionnés! Voilà le mot qui décrit le mieux notre équipe. Travaillant à faire de votre visite un passage inoubliable, ils placent le visiteur au cœur de leurs préoccupations.

En savoir plus...

Répertoire des régions acadiennes du Québec

Halte des Corsaires-Acadiens-de-la-Petite-Rochelle

Lieux d’intérêts

Coin boulevard Interprovincial et route 132
Pointe-à-la-Croix - Gaspésie

La halte des Corsaires-Acadiens-de-la-Petite-Rochelle est officiellement désignée par la Commission de toponymie du Québec en 2008 sous la recommandation de la Société historique Machault.
 
Parmi les Acadiens, on compte plusieurs corsaires, à partir de 1755, qui soutiennent la population en apportant les vivres nécessaires à leur survie. Le corsaire agit en toute légalité en représentant l’autorité de sa nation. Il attaque les bâtiments de guerre et de commerce des États ennemis, un phénomène appelé la « course ». 

Après la bataille de la Ristigouche, les corsaires acadiens refusent de déposer les armes et poursuivent leurs activités de course jusqu’en 1763. À l’aide de bateaux armés de canons, Joseph Dugas, Joseph LeBlanc dit « Le Maigre », Louis-Aman Bujold, Pierre Gauthier, Olivier Blanchard, Pierre Landry, Jean Cormier, Michel Doucet, Pierre Gaudet et bien d’autres encore harcèlent les Britanniques et leur rendent la navigation difficile.

Texte rédigé ou colligé par Musée acadien du Québec
Halte des Corsaires-Acadiens-de-la-Petite-Rochelle

Lien acadien de la ville de Pointe-à-la-Croix

Retour