Nous joindre

Passionnés! Voilà le mot qui décrit le mieux notre équipe. Travaillant à faire de votre visite un passage inoubliable, ils placent le visiteur au cœur de leurs préoccupations.

En savoir plus...

Répertoire des régions acadiennes du Québec

Jean Boudreau (1748-1827)

Personnalités

Deschambault-Grondines - Québec

À l’origine, le patronyme Boudreau s’orthographie Boudrot.

Jean Boudreau (Boudrot) est le premier Acadien à devenir membre d’une Assemblée législative canadienne. Né à Port-Royal, le 10 mai 1748, il est le fils de Charles Boudrot et de Marie-Josephe Petitot dit Saint-Seine (ou Sincennes).

Le 4 décembre 1755, la famille Boudrot est embarquée sur le Pembroke pour être déportée en Caroline du Nord. Mais le mauvais temps sépare le Pembroke des autres vaisseaux. Un groupe d'Acadiens réussit à maîtriser l'équipage et prend le contrôle du navire. Ils le dirigent vers la rivière Saint-Jean où ils arrivent le 8 janvier 1756. Les rescapés du Pembroke passent l'hiver de 1755-1756 au village de Sainte-Anne-des-Pays-Bas, maintenant Fredericton au Nouveau-Brunswick. Plusieurs de ces familles, dont la famille Boudrot, remontent vers le nord et arrivent à Québec à l’automne 1757.

Jean Boudreau perd sa mère et trois de ses frères et sœurs, au début de 1758, en raison de la petite vérole qui fait rage dans la capitale. En 1763, Charles Boudreau et ses enfants survivants vont s’établir à Deschambault.

Jean Boudreau épouse, dans la paroisse Sainte-Famille, à Cap-Santé, le 7 janvier 1777, Marie-Josephte Germain, fille de Pierre Germain dit Bélisle et de Marie Marcot. Il exerce le métier de navigateur et obtient le titre de lieutenant dans la milice. En 1792, il est élu député de la circonscription de Hampshire (rebaptisée Portneuf en 1829), lors de la première Assemblée législative de la province du Bas-Canada. Jean Boudreau siège durant 4 ans au sein du Parti canadien.

Il est apparenté, par sa sœur, à la famille seigneuriale de la Gorgendière ainsi que par son fils aîné aux célèbres familles Viger et Papineau qui ont joué un rôle central dans la société et la politique du Bas-Canada (Québec).

Jean Boudreau meurt le 31 août 1827. Il est inhumé dans l'église Saint-Joseph de Deschambault le 2 septembre 1827.

Texte rédigé ou colligé par Jacques Gaudet et le Musée acadien du Québec

Source
  • Paul Delaney, La reconstitution d’un rôle des Passagers du Pembroke, par Les Cahiers de la Société historique acadienne. vol. 35, nos. 1 & 2 (janv-Juin 2004)
  • Registre de la paroisse Saint-Joseph de Deschambault
  • www.assnat.qc.ca/fr/deputes/boudreau-jean-2213/biographie.html www.fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Boudreau

Jean Boudreau ascendance

Lien acadien de la ville de Deschambault-Grondines

Retour