Nous joindre

Passionnés! Voilà le mot qui décrit le mieux notre équipe. Travaillant à faire de votre visite un passage inoubliable, ils placent le visiteur au cœur de leurs préoccupations.

En savoir plus...

Répertoire des régions acadiennes du Québec

La Maison de la Nouvelle-Acadie

Institutions

98, rue Saint-Jacques
Saint-Jacques - Lanaudière

http://www.st-jacques.org/bibliotheque-et-culture/patrimoine/patrimoinela-maison-de-la-nouvelle-acadie/

 

C’est le 15 août 2018 que la Maison de la Nouvelle-Acadie a été inaugurée. Cet endroit se veut d’abord un lieu de transmission de l’histoire acadienne, de l’arrivée en Acadie jusqu’à la fondation de la municipalité de St-Jacques, en 1774. À l’aide d’une ligne du temps, de panneaux explicatifs et d’artéfacts, le visiteur est appelé à plonger dans cet univers bouleversant.

L’endroit propose également deux autres salles qui offriront, à chaque saison, des expositions temporaires en lien avec la culture régionale ou acadienne.

La culture occupe une place prépondérante à la municipalité. Cet espace, situé en plein coeur du village, permettra donc d’offrir des lancements de livres, des expositions et des ateliers d’art à toute la population.

Finalement, le visiteur trouvera à la Maison de la Nouvelle-Acadie toutes les informations pour un séjour réussi dans la région. Des circuits pédestres, des visites dans des lieux fascinants et des rencontres avec des gens inspirants peuvent lui être proposés.

En 2016, St-Jacques lançait sa politique culturelle. La maison de la Nouvelle-Acadie permet d’atteindre plusieurs objectifs en lien avec cette politique. Elle permet de promouvoir notre identité culturelle, de favoriser l’accès aux arts et à la culture et de faire en sorte que les arts et la culture soient des agents de développement touristique.

 

Photo: Jacques Audet  

Texte rédigé ou colligé par Isabelle Marsolais

Lien acadien de la ville de Saint-Jacques
Suite à la déportation des Acadiens par les Anglais en 1755, les exilés se retrouvent aux États-Unis dans le Connecticut et le Massachusetts (aux environs de Boston). Ils remontent au Portage (L’Assomption) et sont accueillis par les Sulpiciens qui leur cèdent les terres de Saint-Jacques-de-la-Nouvelle-Acadie comprenant la Nouvelle-Acadie actuelle, Rawdon, une partie de Sainte-Julienne, de L’Épiphanie et de Crabtree. Les premières terres concédées sont celles du Ruisseau-Saint-Georges à Saint-Jacques en 1766 suivies de celles du Bas-du-Ruisseau-Vacher (Sainte-Marie-Salomé) l’année suivante.
Source:
Philippe Jetté, « Les surnoms en Nouvelle-Acadie », Rabaska : revue d'ethnologie de l'Amérique française, vol. 9, 2011, p.70.

Texte rédigé ou colligé par Philippe Jetté

Retour