Nous joindre

Passionnés! Voilà le mot qui décrit le mieux notre équipe. Travaillant à faire de votre visite un passage inoubliable, ils placent le visiteur au cœur de leurs préoccupations.

En savoir plus...

Répertoire des régions acadiennes du Québec

Louis-Philippe Hébert (1850-1917)

Personnalités

Montréal - Montréal

Louis-Philippe Hébert naît à Sainte-Sophie-de-Mégantic et décède à Montréal.

Sculpteur et professeur de beaux-arts, il devient, en 1873, l’élève de Napoléon Bourassa qu’il assiste dans la décoration de l’église Notre-Dame-de-Lourdes à Montréal. Il poursuit ses études à Paris en 1880. La sculpture religieuse sur bois occupe une place importante dans sa carrière. La production est considérable; on trouve ses oeuvres dans les cathédrales Notre-Dame d’Ottawa et de Trois-Rivières, ainsi que dans les églises de Varennes et de Longueuil. À partir de 1887, Hébert oriente sa production vers des sujets historiques en bronze. Il reproduit les traits, les costumes et les gestes avec une si grande exactitude que ses oeuvres deviennent des références historiques. En 1888, il retourne à Paris pour se perfectionner avec les techniques complexes de la fonte du bronze.

Quelques-unes de ses oeuvres parlent de l’histoire acadienne. En 1920, son fils Henri exécute la sculpture d'Évangeline, conçue par Louis-Philippe Hébert. Elle est située dans le parc historique de Grand Pré, en Nouvelle-Écosse. Le sculpteur réalise quelque 50 monuments commémoratifs et funéraires : statuettes, bustes, médaillons et médailles représentant des hommes politiques ou de lettres, de riches financiers et des membres du clergé. Louis-Philippe Hébert réalise également les monuments imposants à Salaberry à Chambly, au sieur Laviolette à Trois-Rivières, à Mgr Déziel à Lévis, à Georges-Étienne Cartier, à la reine Victoria et à sir John A. Macdonald à Ottawa, ainsi que celui à Mgr de Laval à Québec. Il réalise aussi plusieurs sculptures ornant la façade de l’hôtel du Parlement à Québec.

Sa renommée est confirmée par diverses récompenses : médaille de la Confédération, chevalier de la Légion d’honneur de Paris, compagnon de l’Ordre de Saint-Michel à Londres, chevalier de l’Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand à Rome. Il participe également à plusieurs expositions universelles ou internationales : Philadelphie, Boston, Anvers, Paris et Glasgow.

Texte rédigé ou colligé par Musée acadien du Québec
Louis Philippe Hébert ascendance

Retour