Nous joindre

Passionnés! Voilà le mot qui décrit le mieux notre équipe. Travaillant à faire de votre visite un passage inoubliable, ils placent le visiteur au cœur de leurs préoccupations.

En savoir plus...

Répertoire des régions acadiennes du Québec

Maison Doucet

Lieux d’intérêts

184, route du Pied-de-la-Côte
Maskinongé - Mauricie

La maison Doucet est un bâtiment construit entre 1765 et 1794. Elle constitue un témoignage de l’architecture rurale de la fin du 18e siècle.
 
La maison Doucet présente aussi un intérêt pour sa valeur historique. La demeure témoigne d’événements liés à l’histoire des Acadiens. Charles Doucet, son bâtisseur, est exilé lors de la déportation (1755-1763). Il laisse tous ses biens à Port-Royal pour s’installer à Sorel avec sa famille. Quelques années plus tard, alors que le gouverneur James Murray permet aux Acadiens de s’établir au Canada, il achète une terre à Maskinongé, à l’instar de nombreuses familles d’origine acadienne venues s’implanter dans la région de Maskinongé et de Yamachiche.

Doucet construit sa maison sur une terre qu’il achète de Jean-Baptiste Drolet, en bordure du chemin du Roy. Cette maison, de pair avec l’ancien presbytère de Saint-Joseph-de-Maskinongé et les magasins Le Brun, évoque l’histoire de l’occupation originelle en bordure du lac Saint-Pierre. Elle est considérée comme l’un des plus vieux bâtiments de la région.

Les cinq premières générations de la famille Doucet à habiter la maison se sont imposé l’obligation de transmettre la résidence au premier fils. Pendant plus de deux siècles, la maison sera ainsi habitée par cette famille.

La maison Doucet est classée immeuble patrimonial, en 1978, par le ministère de la Culture et des Communications du Québec.

Texte rédigé ou colligé par Diane Robert et le Musée acadien du Québec

Source
© Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2004. Répertoire du patrimoine culturel du Québec.
Maison Doucet Francois Lambert

Lien acadien de la ville de Maskinongé

Retour