Nous joindre

Passionnés! Voilà le mot qui décrit le mieux notre équipe. Travaillant à faire de votre visite un passage inoubliable, ils placent le visiteur au cœur de leurs préoccupations.

En savoir plus...

Répertoire des régions acadiennes du Québec

Mary Travers dite "La Bolduc" (1894-1941)

Personnalités

Chandler - Gaspésie

Musicienne autodidacte, Mary Travers, dite « La Bolduc », marque profondément le folklore québécois. Née à Newport, Mary fait partie d’une famille modeste. Son père, Lawrence Travers, est un anglophone de souche irlandaise et sa mère, Adéline Cyr, est d’origine acadienne. Mary Travers se fait appeler  « La Bolduc » du nom de son mari Édouard Bolduc. Avec le début de la Grande Dépression, elle se produit en public afin d’accroître le revenu de la famille. Sa carrière professionnelle débute en 1927 lors des soirées au Monument-National de Montréal. Ses chansons racontent le quotidien des petites gens des villes et des campagnes dans la langue du peuple. Elle compose ses airs dans la cuisine, pendant ses nombreuses grossesses, tout en s’inspirant du folklore qu’elle connaît. Ses chansons, tantôt optimistes, prennent aussi des airs ironiques. Pour se distinguer, La Bolduc ajoute des refrains chantés construits avec des syllabes ou des mots saugrenus appelés « turlutes », une forme d’expression musicale folklorique.

De simple ménagère vivant dans la pauvreté, elle devient une légende. En plus de produire des disques, elle entreprend d’importantes tournées au Québec et en Nouvelle-Angleterre avec d’autres artistes. Mary Travers n’a pas de formation musicale à proprement parler. Pourtant, durant sa carrière, cette femme au parcours extraordinaire enregistre 46 disques contenant 91 chansons. Elle décède à Montréal à l’âge de 47 ans.

 

Texte rédigé ou colligé par Musée acadien du Québec
Mary Travers ascendance

Lien acadien de la ville de Chandler

Retour